TRACEUR GPS POUR LES PROFESSIONNELS

Les traceurs GPS sont des outils essentiels pour la géolocalisation des véhicules d’une flotte
d’entreprise. De plus en plus facilement accessibles, ils sont désormais représentés par
plusieurs familles de modèles, aux caractéristiques différentes, pour des usages différents.
Afin de choisir le traceur GPS qui répond le mieux à vos propos besoins de géolocalisation, il
est essentiel de comprendre les principes de fonctionnement de ces appareils. Et bien sûr,
pour sélectionner un tracker de véhicule de société qui correspond à votre budget. Le but de
cet article est de détailler le fonctionnement des traceurs GPS, les différents types d’appareils
et les critères objectifs de choix d’un modèle, y compris les prix des tracteurs GPS. Un tracteur
GPS, Géotracker, balise GPS est un petit appareil qui se connecte au réseau de positionnement
par satellite GPS pour enregistrer en temps réel l’emplacement exact de tout support sur
lequel il est fixé ou sur lequel il est attaché. En raison de la très petite taille de ces appareils,
ils peuvent être utilisés pour localiser n’importe quel support, ils sont parfois placés dans la
sacoche d’un enfant ou sur le collier d’un animal. Mais leur utilisation principale est liée aux
véhicules. Ils permettent ainsi de localiser très rapidement toute voiture volée ou non
retrouvée. Les balises GPS sont donc un outil apprécié des gestionnaires de flottes de
véhicules de société ou des exploitants d’entreprise de transport routier.
La CNIL distingue les véhicules de société qui ne peuvent être empruntés que par les salariés
pendant leur temps de travail et les véhicules de société qui constituent un avantage en
nature. La CNIL recommande pour cette dernière catégorie de véhicules un système
d’interruption du système afin de préserver la vie privée du salarié.
Les avantages des traceurs GPS sont nombreux, car ils permettent aux entreprises de collecter
une large série d’informations GPS comme :

– La localisation exacte et en temps réel de ses collaborateurs,
– Le nombre de kilomètres parcourus quotidiennement,
– Le nombre d’arrêts effectués, ainsi que leur durée,
– L’historique des déplacements : une carte représente sous la forme d’un schéma le
parcours précis des véhicule.